Publié par : Malika Benarab-Attou | 1 octobre 2009

Les députés européens d’Europe Ecologie appellent à la mobilisation pour la votation citoyenne sur le statut de la Poste

Une privatisation difficile à avaler…

Les députés européens d’Europe Ecologie, soutiennent l’initiative du «  Comité national contre la privatisation de la Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal » qui organise cette semaine une votation citoyenne dans toute la France. Les députés d’Europe Ecologie iront voter et appellent à la mobilisation des citoyens lors de cette consultation.

Pour les députés d’Europe Ecologie « Le projet de loi visant au changement de statut de la Poste en Société Anonyme crée les conditions permettant sa privatisation. Ils dénoncent les arguments mensongers qui font peser sur l’Europe la responsabilité du changement de statut. Ainsi, si la troisième directive postale demande l’ouverture à la concurrence dans ce secteur, ce qui pose d’autres problèmes, elle n’oblige en aucun cas à transformer la Poste en Société Anonyme. »

Pour Karima Delli, députée d’Europe Ecologie « Au lieu de rejouer la mauvaise pièce qu’il avait donné lors de l’ouverture du capital de GDF notamment, le gouvernement doit dire la vérité aux Français et aux personnels de la Poste ».

Pour Hélène Flautre, Députée d’Europe Ecologie : « Les citoyens, durement frappés par les conséquences sociales de la crise financière, ont plus que jamais besoin de services publics fiables, efficaces et accessibles pour tous. Sur le plan européen nous demandons une directive-cadre sur les services d’intérêt général, afin de garantir un haut niveau de cohésion sociale à travers les 27 États-membres. »

De plus, après le Grenelle de l’environnement et à la veille des négociations sur le climat, il serait cohérent de ne pas multiplier les tournées postales privées et de ne pas obliger les français, particulièrement ceux des zones rurales, qui veulent envoyer ou recevoir une lettre à se déplacer en voiture pour atteindre le bureau de poste le plus proche de chez eux. Cette situation risque bien d’arriver si la Poste devient propriété d’entreprises privées plus soucieuses de rentabilité que du service universel.

Pour Malika Benarab-Attou, Députée d’Europe Ecologie élue sur notre circonscription :  » J’irai voter à Chambéry le 3 octobre pour dénoncer la transformation de la Poste en société anonyme à capitaux publics. C’est en effet la dernière étape avant l’ouverture du capital à des actionnaires privés dans la perspective de l’ouverture totale à la concurrence en 2011″.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :