Publié par : Malika Benarab-Attou | 1 février 2011

Lyon, colloque: « L’Algérie après la Tunisie? »

Alors que la Révolution du jasmin, qui a renversé le président tunisien, déborde sur les autres pays maghrébins et au-delà, l’incertitude n’a jamais été aussi grande quant à l’avenir des pays arabes. Tandis que l’espoir soulevé par les évènements tunisiens est immense, quels sont réellement les marges de manœuvre dans les autres pays ? Un colloque, qui a réuni à Lyon l’eurodéputée d’origine algérienne Malika Benarab-Attou et les universitaires Gilbert Meynier et Tahar Khalfoune, s’est penché sur la situation en Algérie.

 

L’Algérie assise sur d’immenses réserves de pétrole, est un pays où le pouvoir est de facto entre les mains des militaires. C’est la thèse soutenue par l’historien Gilbert Meynier. Une situation très différente donc de celle rencontrée en Tunisie. Est-ce qu’une révolution démocratique a une chance dans ce plus grand pays maghrébin, c’est la question à laquelle les 3 intervenants ont essayé de répondre.

 

Vidéo de la rencontre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :