Publié par : Malika Benarab-Attou | 10 février 2011

L’Agora citoyenne du Parlement européen vue par Malika

L’Agora citoyenne du Parlement européen s’est déroulée fin janvier 2011. Il s’agit d’une initiative qui vise à rapprocher les citoyens européens du Parlement européen. Cette année, le thème s’orientait autour des « Crises et pauvretés ». Il est l’occasion de débats qui vise à traduire plus concrètement une série de recommandations travaillées au Parlement (dans la stratégie 2020) et en dehors (dans le cadre de l’année 2010 de lutte contre la pauvreté).

 

Malika Benarab-Attou a participé à la rencontre portant sur l’impact des crises économiques et financières sur les flux de migration et l’intégration européenne. Elle explique:

 

« Les immigrés sont aujourd’hui parmi les plus affectés par la détérioration du marché du travail suite au ralentissement de l’activité économique observé depuis 2008. Dans ce contexte, il est peu probable que le durcissement des lois sur l’immigration dans les pays riches, avec la hausse du chômage, coupe court aux motivations des candidats à l’émigration.

 

Pour empêcher la montée de la xénophobie, il est donc absolument nécessaire de faire valoir un modèle d’immigration qui soit perçu comme un facteur d’enrichissement et non comme un obstacle au développement et à la cohésion de nos territoires. J’ajouterai que figurent parmi les priorités que la Commission Culture et Education réitère dans ses rapports :

                                                                                                             

– La promotion de l’éducation, ainsi que celle de l’enseignement tout au long de la vie pour permettre la reconversion des employés travaillant dans les secteurs les plus touchés par la crise,

 

– La promotion de toutes les formes d’apprentissage, formel et non-formel,

 

– Le développement des programmes d’échange pour favoriser le dialogue interculturel,

 

– L’investissement dans l’apprentissage des langues pour donner notamment aux jeunes immigrés la possibilité de communiquer dans leur langue maternelle comme dans la langue de leur pays d’accueil.

 

En tant que coordinatrice des Verts/ALE pour la commission Culture et Éducation, j’ai été très heureuse de participer à cet atelier et de prendre part aux propositions des diverses ONG qui pourront être une base de travail très utile pour la suite de nos travaux. »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :