Publié par : Malika Benarab-Attou | 7 mars 2011

Assemblée parlementaire Euromed à Rome : déclaration de Malika Benarab-Attou

Cher-e-s Concitoyen-ne-s de la Méditerranée, Cher-e-s Collègues,

 

Les jeunesses de la rive Sud nous donnent une belle leçon de courage, de démocratie et d’émancipation. Après les Tunisiens, les Egyptiens et les Libyens, les autres jeunesses (algérienne, marocaine, jordanienne et toutes les autres) sont autant avides de liberté et de justice sociale.

 

Ecoutons-les, aidons-les ! Non il ne s’agit pas d’ingérence mais de soutien aux démocrates.

Ne nous limitons pas à des relations avec les Etats et les gouvernements, qui ne respectent pas tous les aspirations de leur peuple.

 

Par ailleurs, chers collègues du Parlement Européen, soyons ambitieux et agissons en cohérence avec nos valeurs. Alors je suis claire : notre politique migratoire actuelle est obsolète et inhumaine.

Elle donne aux jeunes du Sud le sentiment que nous les méprisons.

 

Comment parler de Fraternité avec cette politique d’Europe forteresse ?

La mobilité, la libre-circulation des personnes est nécessaire, entre les deux rives et pour tous. C’est un droit légitime.

 

Alors construisons l’avenir ensemble, en refondant nos relations et nos politiques sur nos valeurs communes et universelles ; la Fraternité n’en est pas la moindre.

 

Voir le Rapport des recommendations


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :