Publié par : Malika Benarab-Attou | 1 avril 2011

Voyages d’études à Bruxelles d’une délégation de Conseillers régionaux

Une délégation d’élus régionaux du Conseil régional Rhône-Alpes, membres de la Commission Europe/International, menée par Bernard Soulage, Vice-président délégué à l’Europe et aux Relations internationales et Véronique Moreira, Vice-présidente déléguée aux Solidarités internationales, s’est rendue à Bruxelles, fin mars 2011, dans le cadre des Assises européennes de la Coopération décentralisée pour le développement.

 

Les Assises constituent une occasion privilégiée de réunir des représentants d’autorités locales et régionales de l’Union européenne (UE) et des pays en développement afin qu’ils puissent engager un dialogue politique avec les institutions européennes sur la coopération au développement.

 

Cette visite est donc le meilleur moyen de sensibiliser les élus à l’Europe, en leur permettant d’assister à des interventions générales sur le fonctionnement institutionnel de l’UE après Lisbonne. Cela a aussi été l’occasion de s’informer plus précisément sur la politique extérieure de l’Union (mise en place du SEAE), la politique de développement (Livre vert de la Commission), les programmes et instruments d’aide extérieure ainsi que sur la politique régionale.

 

Le Vice-gouverneur de la province de Khammouane au Laos est intervenu afin de promouvoir la coopération exemplaire entre sa province et la Régions Rhône-Alpes dans le domaine de la santé.

 

Les élus rhônalpins ont également échangé avec le Commissaire Michel Barnier et les députés européens, Michel Dantin, Jean-Luc Benhamias et Malika Benarrab-Attou sur les grands enjeux européens actuels (Méditerranée, avenir de la politique de cohésion, perspectives financières post-2013).

 

Malika Benarab-Attou a accepté de figurer parmi les intervenants de la rencontre, en tant que députée de la circonscription Sud-est. Elle a fait part de son expérience au Parlement européen aux élus rhônalpins. Elle a tenté également de leur exposer le rôle accru du Parlement européen suite à l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, et de leur présenter les priorités de la nouvelle législature. En tant que suppléante de la Commission des Affaires étrangères, Malika Benarab-Attou également discuté des travaux législatifs engagés au sein de la commission.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :