Publié par : Malika Benarab-Attou | 20 avril 2011

Lyon – 15 avril 2011 – Conférence débat sur la situation au Maghreb

 

Malika Benarab-Attou, Lyon, conférence du 15 avril 2011

 

Vendredi 15 avril 2011, Malika Benarab-Attou s’est rendue à Lyon (Mairie du 8ème arrondissement) pour participer à une conférence débat sur la situation au Maghreb. Organisée conjointement par Malika Benarab-Attou et Europe Ecologie Rhône Alpes, cette conférence s’est penchée particulièrement sur les mouvements de révolte qui ont lieu actuellement dans le bassin Méditerranéen.

 

Plus d’une centaine de personnes d’horizons diverses se sont rassemblées pour réfléchir sur le sens des révoltes qui secouent l’ensemble des pays de la rive sud de la Méditerranée et pour témoigner de l’espoir que ces récoltes font vivre dans la jeunesse qui compose près de 50% de leur population.

 

Malika Benarab-Attou a ouvert la conférence en réaffirmant son soutien intégral à ces luttes, reprochant à l’Europe de ne pas être à la hauteur du défi que génèrent ces aspirations démocratiques. 

 

A ces coté Véronique Moreira Vice Présidente de la région Rhône Alpes en charge de la coopération décentralisée, a insisté sur le rôle des collectivités locales dans le soutien aux luttes de ces peuples, par la mise en place d’outils de coopération, basés sur le respect de la représentativité des interlocuteurs.

 

De multiples intervenants originaires des pays du Maghreb, avaient répondu à l’appel :

– Seddik OMEYYA, tunisien, membre de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)
Moussa HARIM, opposant libyen, militant des droits de l’homme, poète et peintre
Yassine EL MOUHTADI, membre de l’Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc
Abdoulahi ATTAYOUB, Président de l’association « TEMOUST», représentant des associations touaregs en Europe,
Gilbert MEYNIER, professeur émérite à l’Université Nancy II, spécialiste de l’histoire de l’Algérie, enfin
Karim TABBOU, Premier secrétaire du Front des Forces Socialistes

 

 

Chacun a développé la spécificité des dynamiques populaires de son pays et la nature des systèmes politiques qui les gouvernent. Karim Tabbou a par ailleurs réaffirmé la nécessité de voir un jour « le Maghreb pluriel » devenir une réalité régionale dans laquelle toutes formes d’épanouissement est garantie par la démocratie.

 

Déclaration complète de Karim Tabbou sur le lien suivant : http://www.ffs-dz.com/Karim-TABBOU-Les-peuples-de-cette.html

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :