Publié par : Malika Benarab-Attou | 23 mai 2011

Forum européen sur l’intégration

Le Forum européen sur l’intégration, lundi 23 et mardi 24 mai 2011


Lundi 23 mai 2011, Malika a participé aux côtés de la Commissaire en charge des Affaires Intérieures, Cécilia Malmström, au Forum européen sur l’intégration. Ce forum donne aux représentants de la société civile l’occasion d’exprimer leurs points de vue sur les questions d’intégration des migrants. C’est aussi un moment unique pour débattre sur cette thématique des enjeux actuels et des priorités futures avec les représentants des Institutions Européennes. Dans la communication intitulée « Programme commun pour l’intégration: Cadre pour l’intégration des ressortissants de pays tiers dans l’Union européenne » de Septembre 2005, la Commission Européenne a affirmé qu’une approche globale, impliquant les parties prenantes à tous les niveaux, est essentielle pour la réussite de politiques d’intégration. Le Forum européen sur l’intégration, en tant que plateforme physique pour le dialogue, et le portail européen sur l’intégration, en tant que plateforme virtuelle, ont été créés pour répondre à cet objectif.

Malika Benarab-Attou avait déjà participé les 27 et 28 janvier 2011 dernier à l’Agora citoyenne.

« C’était un moment très intéressant sur les crises et sur la pauvreté. Je suis très sensible à cette initiative qui donne la parole aux organisations et à la société civile actuelle. »

Lors de son intervention à la session d’introduction, Malika Benarab-Attou a rappelé l’importance du rôle de l’Union Européenne pour lutter contre toutes les formes de xénophobies.

« Je pense en effet qu’il est urgent, pour empêcher la montée de la xénophobie, de faire valoir un modèle d’immigration qui soit perçu comme un facteur d’enrichissement et non comme un obstacle au développement et à la cohésion de nos territoires.

Pour cela, il est essentiel que les politiques soient mises en œuvre au plus près des intérêts des populations. C’est tout le sens de l’écologie politique, qui implique des réseaux pour tous et la décentralisation.

Au niveau national pourtant, comme en France, par exemple, où une loi sur l’immigration, l’intégration et la nationalité a été adoptée le 11 mai dernier, des signes inquiétants apparaissent quant aux politiques de mobilité et d’intégration que les gouvernements entendent mettre en œuvre. Il nous appartient d’être vigilant et de porter les préoccupations de nos villes et régions au niveau européen. « 

 

Malika a souligné aussi que le rôle des Etats est encore prépondérant pour les questions d’immigration. L’Union Européenne est donc fragile de ce point du vue et il importe de donner plus de compétences aux institutions.

 

 » Dans le domaine de la politique d’intégration des ressortissants de pays tiers, l’Union européenne n’a en elle-même pas de compétences. Toutefois, le principe de non-discrimination est un principe fondamental de l’Union européenne, inscrit dans la Charte des droits fondamentaux, qu’il est essentiel de retranscrire dans les politiques communautaires.

Les institutions européennes ont donc un rôle à jouer : la Commission européenne, notamment par le biais de la DG « Affaires intérieures » conduite par Madame Malmström, tout comme le Comité Économique et Social Européen et le Comité des régions, devraient poursuivre leur réflexion sur la façon dont les politiques pourraient impliquer au mieux les acteurs locaux engagés dans l’intégration, et notamment les partenaires sociaux, les ONGs, les organisations luttant pour les droits des femmes et des migrants, les entreprises et autres institutions privées.

Le Parlement européen a également un rôle à jouer pour renforcer les actions locales en faveur de l’intégration, rôle qui peut être facilité par le renforcement de ses liens avec les parlements nationaux depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne.

Les commissions pour l’Emploi et les affaires sociales et pour les Libertés civiles, travaillent par exemple sur des directives établissant les conditions d’entrée et de séjour dans l’UE des travailleurs venant des pays tiers. Nous travaillons au sein du groupe des Verts pour que ces travailleurs venant des pays-tiers puissent bénéficier des mêmes droits que les travailleurs de l’UE : il s’agit d’une étape fondamentale pour une réelle intégration au niveau local. »

 

Membre de la commission Culture et Éducation où elle est coordinatrice pour les Verts/ALE, Malika Benarab-Attou a rappelé que c’est un domaine particulièrement privilégié pour réfléchir à des projets culturels et éducatifs qui impliquent les acteurs locaux et qui visent à renforcer la cohésion des territoires.

 

« Les programmes culturels et éducatifs que nous contribuons à mettre en place me semblent très prometteurs et constructifs :

– Le programme Éducation et Formation tout au long de la vie, notamment, promeut l’inclusion sociale et soutient les catégories défavorisées dans le cadre de certains projets, impliquant par exemple la communauté Rom, ou cherchant, dans le cadre de l’enseignement scolaire, à favoriser la compréhension du phénomène de migration dans le cadre de l’enseignement.

– De nombreux autres projets sont mis en œuvre par des associations ancrées dans le tissu local et bénéficient de subventions européennes, et il est important que le budget permettant de faire vivre ces initiatives soit consolidé dans le cadre des perspectives financières 2014-2020. »


Pour approfondir cette thématique, Malika Benarab-Attou vous invite, en concert avec ses collègues Verts/ALE du Parlement européen, à une conférence le 28 juin 2011 sur le rôle des artistes en faveur de l’inclusion sociale. L’évènement se focalisera sur les actions locales menées en faveur de l’intégration des publics défavorisés en général, et des migrants en particulier.

 

 

Pour consulter le programme de cet évènement, rendez-vous sur le site suivant.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :