Publié par : Malika Benarab-Attou | 24 juin 2011

Solidarité et respect du droit international : le premier bâteau de la flottille est parti de Corse pour Gaza ce samedi 25 juin

Communiqué de presse du 26 juin 2011

Solidarité et respect du droit international : le premier bateau de la flottille est parti de Corse pour Gaza ce samedi 25 juin

Face à la défaillance des pays occidentaux et des Nations Unies de faire cesser le blocus à Gaza, imposé par le gouvernement israélien, Europe Écologie les Verts s’est engagé dans la campagne citoyenne « Un bateau Français pour Gaza » aux côtés de plus de 60 autres organisations politiques, syndicales et associatives.

Le blocus de Gaza, imposé depuis 2005, est une mesure intolérable, condamnée par toutes les instances internationales au nom du droit humanitaire et du droit international. Le gouvernement israélien prend en otage, dans un territoire exigu, une population civile d’un million et demi de personnes, vivant dans une situation de grande pauvreté, après avoir subi les bombardements de 2009/10.

Le rapport du 15 juin dernier de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) sur la situation de Gaza est sans appel. Comme le souligne son porte-parole Chris Gunness « Il est difficile de comprendre la logique d’une politique pensée par l’homme qui appauvrit de façon délibérée tant de gens et qui condamne des centaines de milliers de personnes potentiellement actives à une vie de misère »et il ajoute « le nombre de gens qui viennent à nous, vivant dans une pauvreté absolue avec à peine plus de 1 dollar par jour, a triplé depuis que le blocus a été imposé, il s’élève à 300 000 personnes, tandis que de nombreux projets de reconstruction sont toujours en attente d’approbation. L’avenir s’annonce sombre. »

La situation vécue par la population gazaouie ne peut plus durer. Elle ne laisse pas indifférente l’opinion française. La campagne « Un bateau français pour Gaza » est un réel succès politique et populaire. Grâce à l’appui politique et financier de milliers de personnes et de nombreux élus-es, deux bateaux français pourront faire le voyage. Un premier bateau – Le dignité Al karama – est parti de l’Ile Rousse (Corse) le samedi 25 au matin. Un second bateau – le Louise Michel – s’apprête à partir de Grèce. Tous deux rejoindront la Flottille internationale de la Liberté II, groupant d’autres bateaux européens et américains. Les bateaux français, chargés de médicaments transportent à leurs bords quarante passagers dont plusieurs de nos élu-es, la députée européenne Nicole Kiil-Nielsen, la sénatrice Alima Boumediene-Thiery, ainsi que Julien Bayou, militant associatif de l’association « Jeudi noir ».

EELV rappelle aux autorités françaises et européennes le devoir de protection de leurs ressortissants et de leurs élus-es, et insiste sur la nécessité d’intervenir ainsi auprès des autorités israéliennes pour que la Flottille puisse parvenir à Gaza.

Au-delà de l’impératif soutien humanitaire à la population Gazaoui, la flottille porte un message politique fort afin que le gouvernement israélien respecte le droit international.

Europe Ecologie les Verts souhaite que cet appel au respect du droit international et à la solidarité entre les peuples soit entendu par les autorités françaises et européennes afin qu’elles mettent tout en œuvre pour faire lever le blocus de Gaza.

Pascal Durand, Porte-parole
Europe Ecologie les Verts

Attachée de presse:
Marjorie Delmond, 01 53 19 53 15

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :