Publié par : Malika Benarab-Attou | 7 juillet 2011

UE et vent de démocratisation : intervention en session plénière

UE et vent de démocratisation

 

Les politiques extérieures de l’UE doivent soutenir les aspirations démocratiques des peuples

 

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui le rapport sur les politiques extérieures de l’UE en faveur de la démocratisation. Dans le même esprit que le projet de révision de la Politique Européenne de Voisinage, ce rapport a pour objectif de proposer une nouvelle approche vis – à – vis des pays partenaires et davantage de cohérence en matière de soutien de l’UE à la démocratie.

 

Pour Malika Benarab-Attou, Membre de la Commission des Affaires étrangères et de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb :

 

« Dans le contexte des récents mouvements démocratiques dans les pays de la rive Sud de la Méditerranée, ce rapport tente de donner un nouvel élan aux politiques extérieures de l’UE, trop souvent orientée vers la recherche de sa propre sécurité.


Ce rapport met l’accent sur la nécessité d’un dialogue politique régulier avec les pays partenaires et sur le rôle de la société civile. C’est essentiel, car l’UE doit trouver les moyens de soutenir pleinement les aspirations démocratiques des peuples » ajoute-t-elle.


« L’application de la ‘conditionnalité’ et du principe de « plus (de réformes démocratiques) pour plus (de soutien) » reste cependant encore trop vague. Nous devons mettre en place les modalités nécessaires pour accompagner de manière efficace et attentive à leurs besoins les peuples dans leur processus de transition démocratique. Il nous faut soutenir ces dynamiques internes et ne pas tenter d’importer nos propres modèles démocratiques occidentaux.


Par ailleurs, le nouveau ‘Fonds Européen pour la Démocratie’ (European endowment for democracy), ne risque t’il pas de concurrencer les instruments européens déjà existants -notamment l’IEDDH (Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme)? Plutôt que de juxtaposer ces différents outils il conviendrait de réfléchir à leur réorganisation dans une approche globale en faveur d’une plus grande flexibilité et réactivité ».

 

L’intervention de Malika Benarab-Attou en vidéo, mercredi 6 juillet 2011 :

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :