Publié par : Malika Benarab-Attou | 4 octobre 2011

La place des femmes dans les technologies de la communication et de l’information

Malika Benarab-Attou rencontrera aujourd’hui Neelie Kroes, Commissaire à la Stratégie numérique et vice-présidente de la Commission européenne, pour travailler sur la question de la place des femmes dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

 

Neelie Kroes avait profité du 100ème anniversaire de la journée internationale de la femme pour dévoiler une convention en faveur de la formation et de l’emploi des femmes dans le secteur des TIC et rappeler qu’au-delà de cette convention, il s’agissait de faire évoluer les mentalités pour créer une société numérique où le sexisme n’aurait plus sa place.

 

Cinquante-huit entreprises, dont Google, Cisco, Orange, Microsoft ou encore Alcatel-Lucent, ont signé un code de bonne conduite afin de favoriser la formation et l’emploi des femmes dans les technologies de l’information et de la communication.

 

En effet, alors que les femmes représentent 50 % des docteurs dans les 27 pays de l’Union européenne, elles ne sont que 20 % dans les filières d’ingénierie informatique. La convention mise au point par la Commission européenne a ainsi pour but de casser les stéréotypes en organisant des rencontres dans les établissements scolaires du secondaire et à l’université.

 

En outre, ces sociétés s’engagent à améliorer la parité lors de leurs recrutements et à garantir un développement de carrière comparable entre hommes et femmes, notamment en facilitant le retour à l’emploi des femmes après un congé maternité et mettant sur pied une véritable politique de soutien à la famille.

 

Dans son discours, Neelie Kroes avait appelé de ces vœux l’émergence d’un nouveau personnel féminin dans le domaine des TIC qui permettrait à des femmes d’accéder à des postes clefs à la tête de grands groupes informatiques ou de télécommunications. Elle avait ainsi demandé aux acteurs de l’économie numérique de sortir d’une vision figée du monde où les ordinateurs seraient des jouets réservés aux garçons et à se débarrasser des clichés sexistes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :