Publié par : Malika Benarab-Attou | 19 avril 2012

Le peuple amazigh au Mali (Touareg) aspire à une reconnaissance de ses aspirations et à un soutien de l’UE

Le peuple Amazigh au Mali (Touareg) aspire à une reconnaissance de ses aspirations et à un soutien de l’UE

Une française, humanitaire, a été exfiltrée de Gao grâce aux Touareg qui l’ont sortie des griffes des terroristes fondamentalistes : « seul le MNLA peut faire cela… » a-t-elle dit. Les responsables du MNLA ont clairement exprimé qu’ils n’avaient à voir, ni politiquement, ni culturellement avec les groupes se revendiquant du salafisme qui terrorisent le Sahel.

Dans cette mer de sable qu’est le Sahara, face aux groupes terroristes qui instrumentalisent l’Islam, seuls les Touareg, dont c’est le territoire, peuvent arriver à une lutte efficace par leur connaissance fine du terrain où ils vivent depuis des siècles.

Par ailleurs, c’est dans cette population, abandonnée de tous, dont personne n’a tenu les promesses d’aide et de soutien à leur égard, que le recrutement des djihadistes risque de se faire par désespoir. Il nous appartient de les aider à sortir de l’extrême précarité (y compris alimentaire) dans laquelle ils se trouvent : de manière urgente et forte.

 Entre intégrité territoriale des pays du Sahel et revendication des peuples à disposer d’eux-même, le risque d’ouvrir la boite de Pandore de la remise en cause des frontières héritées du colonialisme en Afrique est réel et serait ravageur. Cependant l’ouverture, la création, d’un espace politique répondant à leur exigence (autonomie ? territoire fédére ?) devient une nécessité.

 Les Touareg font partie du peuple Amazigh. Ce sont les autochtones, nomades, de ces territoires de l’Afrique du Nord. Ils sont détenteurs d’une langue et d’une culture singulière (amazigh ou berbère) que nous devons aider à protéger. D’une part parce qu’elles seraient une réponse à leur aspiration et à la diversité culturelle du monde, d’autre part parce-que, selon moi, elles sont un des bons remparts à l’idéologie salafiste et djihadiste.

 Malika Benarab-Attou


Responses

  1. Vous avez raison le peuple bèrbère touareg,sont les indiens du desert qui lutte pour la dignité et la liberté.concernant la sécurité du sahara ne se fera pas sans resoudre le multiple probleme du peuple du sahara.enfin se qui fait la difference entre un jardin et un desert c’est ne pas l’eau,c’est l’homme.

  2. Pardon mais les Touaregs ne sont pas les seuls qui vivent dans la zone qu’ils appelent Azawad ils y sont minoritaires…Dans cette zone vit princiaplement des Songhoïs(Empire Songhoï j’espere que ça vous dit quelque chose), Peuls et surtout Arabes…et chaque peuple a sa langue et sa culture millenaire.Pourquoi ignorer cet aspect pourtant trés important???


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :