Publié par : Malika Benarab-Attou | 19 novembre 2013

Intervention en session plénière sur le nouveau programme « Erasmus + »

 

Avec un budget de 13,1 milliards d’euros, le programme « Erasmus + » 2014-2020 se voit doté de 40% de budget supplémentaire par rapport à la programmation précédente. Le groupe des Verts s’en félicite. Dans la période de crise que nous connaissons, il est essentiel que l’UE continue à inspirer les citoyens et pour cela, il nous faut créer davantage de possibilités en matière d’éducation et de formation sous toutes ses formes, financer résolument les programmes en faveur des publics défavorisés en général et des jeunes en particulier.

Il s’agit bien d’investir dans la jeunesse. En effet, chaque chaque euro dépensé pour eux a des effets multiplicateurs sur le développement de l’Europe, de même que sur sa cohésion sociale future.

Trois points restent insatisfaisants :

Nous n’avons pas pu inclure les jeunes demandeurs d’emploi parmi les publics concernés par le programme. Nous n’avons, à l’heure actuelle, aucune garantie que les régions seront suffisamment vigilantes ni qu’elles feront jouer à plein le principe de complémentarité prévu par le programme « Erasmus + ». Quelle place les États membres accorderont-ils à l’éducation et à la formation dans leurs Programmes Opérationnels ? Je vous demande, Madame la Commissaire, de veiller, lors de l’examen par la Commission européenne des Programmes Opérationnels des États membres, à ce que ce public soit bien au cœur de leurs priorités, sans quoi les jeunes en situation précaire ne pourront pas bénéficier d’une aide par le biais du Fonds Social Européen.

Par ailleurs, je tiens à exprimer mon inquiétude au sujet des actions de coopération entre l’UE et les pays tiers, qui relèvent essentiellement de la rubrique 4 du budget de l’UE dont les montants restent encore à préciser. La bonne continuité des projets de coopération avec les pays du sud de la Méditerranée doit être poursuivie et renforcée dans le domaine de l’enseignement supérieur et je compte sur vous pour vous assurer auprès de votre collègue Stefan Füle ainsi qu’auprès du Conseil qu’un accord ambitieux sera conclu sur ce point.

Enfin, comme vous le savez, le Parlement européen est parvenu à plafonner le budget qui sera alloué au mécanisme de garantie de prêts pour les étudiants de l’UE choisissant de faire un Erasmus au niveau master. Tant mieux. Mais l’endettement n’est pas ce que nous souhaitons proposer à nos jeunes pour leur assurer un avenir meilleur. J’espère donc que ce mécanisme de garantie sera étroitement contrôlé et que vous prendrez toutes les mesures nécessaires pour que les mesures de protection des droits des emprunteurs soient respectées.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :