Publié par : Malika Benarab-Attou | 17 décembre 2013

Mémoire historique dans l’Union européenne : le Parlement européen dénonce un rapport biaisé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 17 décembre 2013

Les membres de la commission Culture et Éducation du Parlement européen ont rejeté de justesse (14 voix contre 11, 4 abstentions) le rapport sur la mémoire historique dans la culture et l’éducation dans l’Union européenne (2013/2129 INI). Ce rapport était porté par le polonais Marek Henryk Migalski, issu du parti nationaliste et conservateur « Polska Jest Najważniejsza » (« La Pologne est la plus importante »).

Pour Malika Benarab-Attou, eurodéputée écologiste membre de la commission Culture et Éducation :

« Ce rapport participait à une tentative de réécriture de l’histoire. Il la réduisait à ses seules « valeurs judéo-chrétiennes » et criminalisait le communisme d’aujourd’hui, tout en donnant une place infime à la colonisation. Il portait une vision biaisée, largement minoritaire chez les historiens et dans la communauté universitaire, en contradiction avec l’histoire des peuples européens. »

L’eurodéputée conclut :

« Notre rôle, en tant que parlementaires, se limite au soutien des activités visant à renforcer la capacité de participation civique au niveau de l’Union, et à l’encouragement d’une citoyenneté européenne critique. Car il n’appartient pas aux politiques d’écrire l’histoire, mais bien aux chercheurs et aux historiens. »

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :